Découvrir Friesenheim

Friesenheim est un petit village français situé dans la Collectivité Européenne d’Alsace.

Ses habitants sont appelés les Friesenheimois et les Friesenheimoises.

Friesenheim commune de la “voie de la 2e DB”

Voir le site internet >

Friesenheim est situé dans le Ried à 40 km de Strasbourg et de Colmar et à 3 km du Rhin. La commune, comprenant Friesenheim et deux annexes Zelsheim et Neunkirch, est proche de la frontière avec l’Allemagne ; elle s’étend sur 12 km2 et compte 627 habitants depuis le dernier recensement de la population de 2020. Sa densité est de 52 habitants au km².

Entourée par les communes de Diebolsheim, Bindernheim, Witternheim, Rossfeld, Herbsheim, Boofzheim et Rhinau, Friesenheim est situé à 160 mètre d’altitude à proximité du Rhin, le village est traversé par différents cours d’eau et canaux.

Le village fait partie de la communauté de communes de canton d’Erstein, il est proche du parc naturel régional des Ballons des Vosges, de la route des vins, de Strasbourg, Colmar et Mulhouse mais également du parc d’attraction d’EUROPAPARK, de Freiburg et de la Forêt Noire.

On parle pour la première fois de Friesenheim en 803 lorsque l’Abbé Thiebaut donna à l’Abbaye de Fulda tout ce qu’il possédait à Friesenheim.

Des Frisons du Nord de l’Allemagne (La Frise) seraient venus s’installer dans la région à cette époque. Ils étaient pêcheurs et spécialisés dans la construction de digues d’où l’emblème (la bêche).

Les catastrophes provoquées par le Rhin, les guerres et les épidémies ravageaient souvent la population. Les terres étaient rares car la région était surtout faite de pâturages et de terres à défricher.

 

Crédit photo : Christophe ESSER

Église Saint-Nicolas : Cette église remplace celle de 1737, devenue trop exiguë. Après sa destruction pendant la seconde guerre mondiale, la tour-porche hors œuvre centrale est remplacée par une tour latérale (1952).

Les autels latéraux portent des statues sculptées par le curé Häusler : une Vierge aux bras étendus, semblable à celle du vitrail de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg (1867) et Saint-Nicolas (1872). Les vitraux sont l’œuvre de René Kuder.

 

Crédit photo : Christophe ESSER

Plan de la commune

Zelsheim

Le hameau de Zelsheim se crée avec l’arrivée en 1702 d’une quinzaine de familles originaires du sud de l’Alsace et de Suisse et la mise ne valeur d’une zone forestière du Ried où s’était déjà fixée une ferme dès le Moyen Âge : Cellesheim. Une carte de Specklin, datée de 1576, mentionne Zelsenheim. Le hameau se développe ensuite le long du CD 803.

Suite à une vente aux enchères en 1863, l’abbé Kelhetter du pèlerinage de Neunkirch, se porte acquéreur d’une maison construite après la révolution, appelée Schloessel, et y fait des transformations pour abriter les sœurs de la Croix ainsi que les orphelins et les enfants handicapés dont elles s’occupent. En 1894, l’évêque y transfère la maison d’éducation de Still, gérée par les frères de Matzenheim. Celle-ci dispense de nombreux cours de cuisine, de couture, de taille des arbres, de musique etc. dont bénéficient de nombreuses personnes des villages alentours. Elle cessera toute activité après la seconde guerre mondiale. Tous ces bâtiments deviennent des habitations privées.

Au fil du temps Zelsheim développe une personnalité propre et compte en 2021 près de 70 habitations.

Neunkirch

La plus ancienne mention évoquant Neunkirch date de 1290. Sa situation, un peu isolée, loin des grandes voies de circulation, fait de ce lieu un havre de silence, de paix et de renouvellement. Au VIIème s., Neunkirch était l’église-mère des villages de Friesenheim et de Witternheim (église des champs : Feldkirch).

L’actuelle chapelle Notre-Dame a été construite en 1455. L’inscription du linteau en témoigne. De 1869 à 1903, l’abbé KELHETTER prend la direction du sanctuaire et fait construire la chapelle Notre-Dame du Perpétuel Secours et des Saints Auxiliateurs et l’église Saint-Anne. En 1913, l’évêque de Strasbourg, Monseigneur FRITZEN, confie la direction du pèlerinage aux Missionnaires Oblats de Marie Immaculée.